0
clear
Elles ouvrent la première boutique de fringues véganes et eco-responsables !

Et comme l’offre fait cruellement défaut en France, le duo, par ailleurs végane, donne ainsi naissance à Manifeste 011, à Paris. 

C’est que le nom de ce point de vente multi-marques de vêtements et d’accessoires n’a pas été choisi par hasard: “Manifeste”, c’est le clin d’œil à l’ouvrage de Lidewij Edelkoort, sorti en 2015 dénonçant l’univers cruel et polluant de la mode. Le “0”, en guise de nouveau départ. Enfin, le “11” fait écho au mois de novembre qui célèbre le véganisme à l’échelle internationale.

Manifeste011 -2
Des fringues au cuir végétal, à la soie de bambou ou à la fibre d’eucalyptus (Photo Manifeste 011)

Exit donc le cuir animal, la laine et la soie. Bienvenue au coton, au chanvre, au bambou, au cuir d’ananas, et même à l’eucalypus.

Ici les marques misent sur la mode responsable avec des matières innovantes ou issues de l’upcycling ou surcyclage en français.

Parmi les marques vendues, on trouve les shoes de Doc Martens mais aussi des sneakers de Rombaut à la fibre d’ananas (Piñatex®), ou encore les Good Guys tant prisées par Emma Watson.

Côté vêtements qui se veulent à majorité féminins et unisexes, les adeptes d’upcycling apprécieront les lignes de Fade Out Label qui recycle le jean sous toutes ses coutures.

Comme avec ce pantalon plutôt chic:

26793556_1845068332452001_2019371092_n
(Photo Fade Out Label)

Ou encore avec cette veste ample et originale :

26754903_1845068309118670_1329624507_n
(Photo Fade Out Label)

Et enfin avec cette autre version de veste :

26856737_1845068322452002_1512061372_n
(Photo Fade Out Label)

 

Parmi les autres créations exposées, on trouve Super Marché lui aussi, d’inspiration upcycling; By Signe, marque danoise tournée vers le développement durable; ou encore la Londonienne Martine Jarlgaard.

Il en coûtera aux modeurs et modeuses entre 100 et plus de 400 euros.

Les petites bourses trouveront également leur bonheur avec des marques comme Colorful Standard qui propose des produits basiques en coton bio. Prix : entre 30 et 40 euros.

Et pour terminer, le clou du spectacle, c’est très certainement ces bijoux conçus au Laos et fabriqués à partir d’obus de la guerre du Viêt Nam et gravés « peacebomb »: « Article 22 ». Là aussi, Emma Watson en est friande comme elle l’expliquait dans le talk show d’Ellen Degeneres. 

Admirez plutôt :

emma-cropped-768x513
Emma Watson et ses boucles d’oreille Article 22 (Capture d’écran Article 22)

« Le Prix de la mode végane de PETA célèbre les plus grands moments, les meilleures innovations, et les marques et créateurs les plus avant-coureurs, qui ont fait de 2017 une année plus respectueuse des animaux et de l’environnement« , peut-on lire sur le site de l’organisation. Et Manifeste 011 n’est pas passée inaperçue auprès des organisateurs. C’est donc tout naturellement qu’elle décroche le prix de « Meilleur projet de mode végane ».

Signé : Thierry SQUILLARIO

Blog : https://vegetalpower.fr

Partager ce contenu

Please wait...